Le blog de la performance industrielle

Vérification du modèle de simulation et validation : 2 étapes clés

Il existe différentes phases clés pour chaque projet de simulation de flux pour garantir le succès de celui-ci...

  1. Planifiez le modèle à travers une spécification fonctionnelle. Vous pouvez retrouver les étapes essentielles pour réussir un projet de simulation de flux dans cet article.
  2. Construisez ensuite le modèle dans le logiciel Arena.
  3. Vérifiez et validez le modèle pour garantir que celui-ci pourra résoudre notre problème.
  4. Exécutez le modèle valide à travers différentes alternatives.
  5. Analysez les résultats pour déterminer les actions futures.

Pour garantir que le modèle est correct, il est absolument nécessaire que celui-ci soit vérifié et validé par rapport aux performance actuelles. Sans cette étape, il n’y a aucune garantie que vos résultats aient une quelconque valeur.

La vérification du modèle et la validation est une compétence qui prend du temps à maitriser et se développe au fur et à mesure des projets de simulation.Voici les choses importantes à considérer dans les phases de vérification et de validation de votre projet.

 

#1 Vérifier le modèle de simulation

S’assurer que le modèle se comporte de la manière dont il était destiné est susceptible d’être la tâche la plus simple ! Si le modèle est construit en segments, chaque segment pourra alors être vérifié séparément lorsqu’il sera terminé. C’est une bonne idée de vérifier le modèle au fur et à mesure que chaque segment est ajouté. La vérification finale doit être effectuée avec le modèle complet.
Ajouter des constructions d’animation peut vous aider dans ce processus de vérification. Vous pouvez afficher des éléments clés sur l’écran pour observer les interactions importantes qui se produisent dans le modèle.

> Par exemple, vous pouvez afficher le temps de simulation actuel (TNOW), le nombre actuel dans la file d’attente (NQ) ou la valeur de compteur (NC). Le statut des ressources (ralenti, occupé, échec, inactif), la capacité des ressources (MR) ou le numéro occupé (NR) de la ressource.

Certaines mesures, qui peuvent être des signaux d’alertes (red flag), peuvent être plus nombreuses que la longueur de file d’attente espérée, et les ressources qui sont sous-utilisées de façon inattendue ou surutilisées, comptent des valeurs inférieures ou supérieures à celles attendues. Il y a beaucoup d’exemples SMART obtenus avec Arena auxquels vous pourrez vous référer pour des informations additionnelles concernant l’affichage de valeurs variables dans votre modèle. L’animation de ces variables devrait vous aider mais cela ne doit pas être le seul outil d’analyse que vous utilisez.

Durant la phase de vérification, vous devez être certain de vérifier la fonction du modèle dans des conditions extrêmes. Une condition serait de créer une entité unique et de la suivre à travers la logique du modèle. Vous pourriez aussi considérer l’utilisation d’un temps déterminé qui vous permettra de prédire plus facilement les bénéfices pour des séries de simulation. Souvent, les modeleurs testent le modèle en développement à différents stades et sous différentes séries de conditions. Vous devriez, de manière occasionnelle, faire des exécutions prolongées pour assurer que le caractère aléatoire du modèle ne créée par de circonstances qui n’ont pas été envisagées. Vous devez créer une grande variété de situations pour vérifier votre modèle.

 

#2 Valider le modèle de simulation

Garantir que le modèle réagit de la même manière que le système réel peut être difficile.

  • Si le système existe actuellement, certaines comparaisons peuvent alors être faites pour s’assurer que le modèle représente le monde réel.
  • Si le système n’existe pas, mais que des systèmes similaires existent, alors les résultats de simulation peuvent être comparés à ceux-ci et au moins une validation partielle peut être effectuée.
  • S’il n’y a pas de système réel existant avec lequel comparer le système, alors une validation ne peut être effectuée. Si c’est le cas, vous devrez dédier votre temps au processus de vérification en interagissant avec des experts du système proposé.

Pour des informations additionnelles concernant la validation, vous pouvez contacter nos consultants. 


La vérification et la validation sont des parties importantes du processus de simulation de flux. Au fur et à mesure de chaque projet, vous allez devenir plus habile pour ce type de process. La simulation est un outil de valeur que chaque analyste devrait compter parmi ses compétences et cela va améliorer votre capacité à faire les bons choix industriels pour votre organisation. 

 

En tant que distributeur exclusif du logiciel Arena Simulation en France nous vous proposons de télécharger gratuitement la version d'essai sur notre site. 

cta-version-essai-arena-15.0

Partager cet article

À propos de l'auteur

Jana Gagner Jana Gagner
Consultante Ingénierie chez Techteam

Laisser un commentaire

cta-version-essai-arena-15.0

S'inscrire au blog