Le blog de la performance industrielle

4 outils pour optimiser sa chaîne logistique et atteindre l’excellence opérationnelle

Il y a quatre types d’outils informatiques qui permettent d’optimiser sa chaîne logistique. Avant de les utiliser, il est important d'avoir des données fiables car sans ce pré-requis, impossible de prédire le futur correctement et d'espérer l'amélioration de la performance industrielle.

En effet, pour prédire les besoins futurs et éviter les ruptures de stocks, il faut s'assurer que les données recueillies dans le système informatique de l’entreprise soient bonnes. Or, aujourd’hui nous constatons que près de 80% des données circulant au sein d’une société sont fausses !

 

Pourquoi tant de données erronées circulent dans les entreprises ? 

La raison est que bien souvent dans les modes de production, les corrections sur de vieilles gammes se font au fur et à mesure directement sur les machines

C’est pourquoi il convient de réaliser systématiquement un diagnostic avant de mettre en place les outils informatiques de la chaîne logistique. Il faut retravailler toutes les données qui ne sont pas fiables, un processus qui prend environ de 3 mois à 6 mois.

 

 Analysez vos méthodes, votre contexte et votre organisation industrielle grâce  à cet auto-diagnostic à télécharger.

 

Une fois les données corrigées, comment améliorer sa chaîne logistique ?

Et ce n'est qu'une fois ce préalable rempli, que vous pouvez utiliser des outils informatiques pour améliorer votre chaîne logistiqueVoici 4 outils pour atteindre l'excellence opérationnelle :

 

1/ La gestion des stocks

Cet outil pour améliorer la gestion des stocks, intéresse de plus en plus de DAF (directeurs administratifs et financiers) car il permet de faire baisser les stocks d’une manière importante et de réaliser ainsi des économies substantielles. Les besoins de trésorerie peuvent baisser jusqu’à 40 % ! Cela compte particulièrement pour des matières premières à forte valeur ajoutée comme l’or ou le cuivre ;


2/ Le Warehouse Management System (WMS) ou système de gestion des entrepôts


Il s’agit de progiciels destinés à gérer les opérations d’un entrepôt de stockage. Ceux-ci peuvent rationaliser les coûts de stockage et entraîner là aussi des économies importantes ;


3/ L’ERP ou Progiciel de Gestion Intégré (PGI)


Ce logiciel, qui permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise en intégrant plusieurs fonctions de gestion (commandes, stocks, comptabilité, etc.), a beaucoup évolué dans sa fonction Supply Chain. Je pense que la prochaine génération de SAP devrait être beaucoup plus agile, un atout pour les PME ;


4/ L’outil d’aide à la décision.


Un logiciel tel que Prism DT permet de faire du prédictif dans le monde industriel, et de grands groupes tels que Daher, Total ou le CEA l’ont mis en place. 

 

Choisir l’outil qui correspond à ses réels besoins !

Enfin, il faut noter l'importance du cloud computing pour gérer toutes ces données, car l’ensemble des services informatiques (serveurs, stockage, bases de données, composants réseau, logiciels, outils d'analyse, etc.) sont fournis via Internet (le cloud). 

Il est important de s'entourer d'un réseau de partenaires fiables pour gérer, entre autres, le volet de la cybersécurité industrielle.

Cependant, il n’est pas nécessaire d’investir dans un matériel qui se révèlera à la longue peu utile et très onéreux pour vous assurer d'atteindre l'excellence opérationnelle de votre chaîne logistique. Car oui, la performance industrielle est à la portée de toutes les entreprises, y compris les PMI. Découvrez comment obtenir un ROI dès 2 ans dans notre guide

Supply-chain-a-lheure-de-lindustrie40

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.