Le blog de la performance industrielle

5 actions complémentaires pour réussir votre transformation industrielle

Comment s'y prendre pour espérer rapidement regagner vos parts de marché ? Au-delà des actions comprises dans le projet de transformation industrielle, voici cinq actions qui peuvent venir compléter votre projet et faire la différence dans les résultats obtenus. 

 

Action complémentaire n°1 : maintenir la proximité client dans la transformation industrielle

 

La première action pour réussir votre transformation industrielle consiste à se tenir au plus proche de ses clients. Différents procédés permettent d’y arriver :

  • La veille
  • Les enquêtes satisfaction  
  • La co-construction, qui amène à designer les produits avec les clients en les intégrant dans les bureaux d’études et instaure un partenariat fort. En outre, le fait d’introduire le client au plus tôt dans le process le rend plus fluide. Auparavant, les techniques de fabrication étaient gardées secrètes. Aujourd’hui, elles se partagent, créant ainsi de la confiance et de la fidélité.
  • Le dialogue : le client sait comment l’entreprise fonctionne, comment elle produit, ce qu’elle va lui demander. Il en résulte une intimité client importante et de l’ouverture.

Pourquoi la performance industrielle est aussi à la portée des PMI ?

 

Action complémentaire n°2 : mettre en place des groupes de travail

 

Pour optimiser sa transformation industrielle, il est nécessaire d’acquérir une approche globale et non ponctuelle. Et par conséquent de consulter l’ensemble des parties prenantes : clients, direction, opérateurs et sous-traitants afin de mettre en place des groupes de travail.

L’objectif étant d’adopter une démarche collaborative et globale top down qui va permettre de générer à la fois de l’innovation et de l’adhésion.

Action complémentaire n°3 : ne se fermer aucune porte lors de la transition industrielle

 

On ne peut pas prévoir à l’avance quelle sera la solution : une nouvelle technologie, une nouvelle organisation, une nouvelle façon de communiquer ou de produire…

shutterstock_377626975-me

Aujourd’hui, toutes les solutions matérielles, techniques et organisationnelles existent. C’est la raison pour laquelle des démarches telles que le design thinking sont utiles car elles déclenchent le pas de côté qui rend possible une prise de recul afin d’aller plus loin. Et de cerner ainsi les vrais problèmes, parfois là où on ne s’attendait pas à les trouver.

C’est là aussi que réside l’intérêt de se rendre dans les salons de l’industrie afin de constater l’évolution des systèmes de production et de repérer les nouvelles technologies. Ou de se tenir au fait de l’actualité en la matière via les blogs ou les chaînes vidéo de spécialistes.


Action complémentaire n°4 : établir un diagnostic industriel chiffré précis grâce aux outils numériques


Aujourd’hui tous les outils numériques sont à disposition pour concevoir les lignes de production de demain.

Mais il est nécessaire de prendre le temps de mettre en place des indicateurs chiffrés précis. Souvent les tâches à effectuer ne sont pas estimées de façon exacte et simplement mémorisées par l’une ou l’autre personne dans l’entreprise.

 

Quantifier les données (production, stocks…) et les ressentis et les partager avec les autres protagonistes permet à tous d’avancer dans la même direction. Toutes ces mesures aideront ensuite à la prise de décision.

 

Passer par la simulation de flux permet aussi de réaliser différentes modélisations de votre entreprise par le biais de scénarios multiples. Et de mettre ainsi en place les démarches qui apporteront le meilleur retour sur investissement pour aboutir à l'évolution de vos systèmes de production.


Action complémentaire n°5 : bien penser à la sécurité

 

Qui dit plus de numérique dit sécuriser son site de production.

Aborder le volet de la cyber-sécurité ou de la protection des données (de l’entreprise et du client) n’est pas à négliger. D’autant avec l’application le 25 mai dernier de la nouvelle loi RGPD relative à la protection de la vie privée et des données personnelles. Loi qui est applicable à toutes les entreprises, y compris à leurs sous-traitants.

L'évolution de vos systèmes de production passe à la fois par un travail en interne et en externe. Des indicateurs chiffrés précis, voire l’appel à une simulation de flux, ainsi qu’une approche créative et collaborative mettront toutes les chances de votre côté pour réussir votre  transformation industrielle. 

Avez-vous déjà pensé à établir un diagnostic précis de votre entreprise ? 

 

Nouveau call-to-action

Partager cet article

À propos de l'auteur

Cyril Molina Cyril Molina
Directeur commercial adjoint chez TechTeam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.