Le blog de la performance industrielle

Améliorer la compétitivité industrielle avec l'industrie du futur

Si les mutations qui mènent à l’industrie 4.0 peuvent être impressionnantes voire terrifiantes, elles sont surtout le levier d’améliorations : pour aller vers une plus grande performance industrielle.

 

Des usines flexibles, numériques, compétitives, humaines

 

Dans le monde 4.0, la consommation de produits diminue, le standard n’attire plus. Les millenials veulent faire de l’argent, mais ils veulent aussi faire une différence. Les consommateurs co-construisent les offres avec les entreprises. Pour ces dernières, il s’agit au moins de prendre le train en marche. Et pourquoi pas construire la locomotive ?

Dans l’usine 4.0, les changements de marché seront très rapidement analysés pour éviter aux industriels d’être en décalage avec les modes de consommation changeants. Les analyses de grandes masses de données serviront à optimiser la fabrication et à augmenter les marges ; pour palier à la baisse de consommation.

Mais cette optimisation n’a-t-elle pas un coût, celui de l’investissement dans les technologies ? Dans l’industrie 4.0, il ne s’agit pas de détruire les usines de fabrication pour construire autre chose. Il s’agit plutôt de saturer les taux d’utilisation de l’existant. Vous ne remplacerez pas vos équipements lourds mais vous pourrez y accoler des capteurs qui analyseront les données d’utilisation et proposeront des améliorations.

Si vous dirigez une PME industrielle, vous avez déjà effectué l’investissement initial. Pour vous démarquer, misez sur une imprimante 3D qui ajoutera un détail personnalisé à chacun de vos produits ; ou acquérez des objets connectés pour coordonner votre machinerie. Enfin, supprimez la pénibilité des métiers.

 

Rien ne se perd, rien ne se crée

 

Tout se transforme. L’usine 4.0 fait la part belle à l’humain : finies les lourdes charges à supporter ou les mouvements répétitifs à effectuer. L’usine 4.0 n’est pas seulement plus productive, elle est aussi plus agréable à vivre. Vous co-construirez avec vos consommateurs, mais aussi avec vos équipes. Il vous faudra miser sur la formation et l’accompagnement car les métiers se transforment.

Vous co-construirez aussi avec les écoles. Nous accompagnons déjà des écoles pour s’assurer de l’adéquation des formations avec les besoins des industries. Nous pouvons être votre porte-parole. Les grands gagnants de l’industrie 4.0 seront les participants aux changements, ceux qui seront rentrés dans les écoles pour former les étudiants à leurs technologies.

Un bel exemple de cette nouvelle façon de produire, les voitures Tesla. En effet, si jusqu’à maintenant vous choisissiez vos options avant de commander votre véhicule, c’est désormais totalement différent depuis l’intégration du digital et de software dans les voitures. C’est ainsi que par une mise à jour, votre coffre se transforme en frigo, ou bien apparaît le “Dog mode”, une nouvelle fonctionnalité qui garantit une température confortable aux animaux restés dans l’habitacle tout en rassurant les passants inquiets pour la santé des animaux. S’ajoutent alors de nouvelles fonctions et d’autres s’améliorent. Le suivi des produits va bien au-delà de leur sortie de la ligne de production, et c’est tout le service additionnel exigé par les consommateurs aujourd’hui.

 

La France s’engage dans la performance industrielle

 

Pépinières d’entreprises, ruches ou couveuses, conférences, ateliers, labs … Les structures se multiplient pour faciliter la naissance de solutions et l’accès à celles-ci pour les entreprises. Des groupements intéressants pour suivre les technologies de près, mais cela demande un temps à consacrer pour y participer régulièrement.

Les politiques, les chercheurs, les sociétés de conseil prennent le sujet à bras le corps, non seulement dans ces groupements à projets mais également au travers de l’entretien des découvertes, de la curiosité et d’une appétence débordante pour la nouveauté. Des acteurs qui auront une vision macro sur votre marché et feront une veille régulière sur les innovations industrielles, vous offrant alors la possibilité d’établir une feuille de route de la transformation de votre production avec des technologies différentes, des options sur mesure, et des outils adaptés à vos besoins et vos projections.

Vous ne savez pas par quoi commencer ? Il est vrai que c’est un vaste sujet ! Vous pouvez faire financer un diagnostic flash (quelques jours) grâce à l’accompagnement Smart Space dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Nous œuvrons notamment en Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté pour permettre aux PME industrielles d’appréhender l’intégration de technologies intelligentes et numériques dans leurs usines, ainsi que le management du changement occasionné par la mutation. Une aide régionale idéale pour identifier les opportunités de votre marché et doper votre compétitivité industrielle.

diagnostic-industriel

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.