Le blog de la performance industrielle

Comment réduire les délais de production et livrer à temps ?

Afin d’optimiser non plus LA mais LES productions, quelques conseils simples et un peu de technologie peuvent vous faire gagner un temps considérable au sein de votre planning des charges !

1/ Savoir ce qui est à faire :

Le système de gestion, autrement dit l’ERP (Enterprise Resource Planning), permet d’avoir une vision claire sur le carnet de commandes et les délais de livraison attendus. Il s’agit de faire redescendre quotidiennement les données contenues dans l’ERP, de les analyser et de les exploiter pour que la production puisse ajuster ses moyens et ses cadences.

La vision de la charge permet de caler la production avec les commandes enregistrées.

2/ Savoir où l’on en est : 

Le MES (Manufacturing Execution System) indique en temps réel au technicien méthodes et ordonnancement où en est la production, quels sont les tâches en cours, les ressources utilisées, les matières et composants entrant dans le cycle de fabrication en cours.

Couplé à l’ERP, il permet de connaître les stocks et les en-cours afin d’anticiper sur les besoins.

3/ Savoir comment faire et dans quel ordre : 

Des logiciels d’ordonnancement comme PREACTOR déterminent les plannings de charge, les tâches à ordonner, les productions à cadencer et les ressources à allouer pour organiser la production du carnet de commandes.

Ces trois premières questions donnent de la visibilité et de la lisibilité pour ordonnancer la production en cours et à venir. Par rapport au planning de charges et aux besoins mis en évidence par l’ordonnancement, le technicien planification va pouvoir organiser le travail et anticiper les actions à enclencher.


4/ Avoir tout au bon moment :
 

L’ordonnancement va permettre de faire ressortir les besoins en matières, composants, outillages, compétences (par rapport aux plannings des équipes), capacités des machines pour anticiper les commandes et éviter les ruptures de chaînes. Par rapport aux besoins de la production, les données des stocks descendues via l’ERP et les commandes pourront être générées.

La configuration déterminée par PREACTOR va permettre de modéliser l’ensemble des charges et des besoins.

Visualisez la charge de votre chaîne de production  >>>  et proposez le meilleur délai à vos clients !


5/ Optimiser les temps non-productifs :
 

La modélisation des différentes productions va permettre de repérer les temps non-productifs et d’enchainer certaines étapes de fabrication pour les limiter.

Par exemple, si un fabricant de cosmétiques a besoin de créer des produits de différentes couleurs, il peut avoir un temps d’attente entre le changement de couleurs. L’ordonnancement peut optimiser son planning en enchaînant les productions dont les produits ont besoin de la même couleur avant de passer à la production d’une autre couleur.

6/ Anticiper sur les limites du système : 

Le logiciel d’ordonnancement PREACTOR rend visible toute la réalisation de la production et permet d’anticiper sur les limites des ressources pour agir. L’outil endosse un rôle prédictif qui permet de déterminer les investissements nécessaires ou les ressources à allouer et permet de résoudre les problèmes avant qu’ils n’apparaissent.


En conclusion, pour pouvoir réduire les délais de production, il s’agit avant tout d’organiser les tâches en analysant leur charge et leur enchainement, de tenir compte des approvisionnements et des ressources nécessaires, le tout pour répondre au carnet de commandes clients.

Le logiciel d’ordonnancement PREACTOR permet des gains d’efficacité substantiels jusqu’à 40% sur les délais.

guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement de production

Partager cet article

À propos de l'auteur

Miandra RAHARINAIVO Miandra RAHARINAIVO
Consultant PREACTOR chez Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.