Le blog de la performance industrielle

Comment réussir un démantèlement nucléaire grâce aux bons outils de modélisation ?

L’évolution dynamique du marché nucléaire crée de la nouveauté disruptive dans les enjeux connus depuis longtemps quant à l’exploitation d’un site nucléaire. Comment s’y adapter de façon plus agile ?

Les enjeux dans le nucléaire

Les problématiques liées aux spécificités d’un démantèlement sont bien connues des cabinets de conseil et des experts. La limitation des coûts constitue le défi majeur des décisionnaires, ce qui peut vite dévier au vu de la longueur des projets de cette ampleur (20 à 40 ans).

Dans l’entretien d’une centrale tout comme dans son démantèlement, il est donc vital de maîtriser le fonctionnement en tenant compte des contraintes de budget, délai, planning.

D’après la Cour des Comptes, un process complet de démantèlement coûte environ 500 millions d’euros. Dans les faits, il n’est pas inhabituel que la réalité soit estimée à 5 milliards.

Pour appréhender ces enjeux  avec succès, la clé est de concevoir le démantèlement bien avant l’exécution du plan de celui-ci.

 

Plusieurs options sont envisageables pour driver de façon fluide l’anticipation d’un projet à long terme tel qu’un démantèlement.

excel-1

Les tableurs type Excel représentent une solution simple et rapide à mettre en oeuvre si les ressources expertes sur le métiers et la technique sont directement opérationnelles sur la gestion de projet.

L'inconvénient de cette solution est la stricte linéarité des résultats obtenus. La gestion de projets reste rigide à cause d’une modélisation à deux dimensions imposée par la géométrie du tableau.

studentIl existe également des ERP capables de réaliser des calculs plus puissants que les tableaux croisés dynamiques, et qui en plus ont l’avantage d’être parfois entièrement intégrés. Toutes les phases de la gestion du projets peuvent être assemblées, planifiées, chiffrées et

Reste un inconvénient majeur dans les solutions précédemment évoquées : les aléas ne peuvent pas être tous pris en compte en même temps.

C’est ici qu’intervient la modélisation des hypothèses. En effet, le meilleur moyen de faire face aux imprévus est de les anticiper en les ayant déjà calculés dans différentes échelles d’espace-temps.

 

Deux étapes-clés accompagnent un tel processus :

 

  •  étape 1 : créer la vision d’une conception qui anticipe plusieurs possibilités. Des exemples d’outils et méthodes éprouvés seront détaillés dans cet article ;
  •  étape 2 : se doter d’outils dédiés pour l’aide à l’exploitation.

 

3d-printer
S’armer des bons outils pour modéliser correctement vos hypothèses

 

La stratégie la plus efficace observée jusqu’ici a toujours été de se doter des bons outils dès le début.

Comment fonctionne un outil de modélisation des hypothèses ? Il simule les flux imaginés par le décisionnaire. L’intérêt premier est de modéliser le site en exploitation. Ainsi, le décideur possède une méthode pour simuler les aléas de façon précise. C’est le fonctionnement des industries du futur.

Par exemple : vous avez besoin de décider la pertinence d’une logistique. Avec un calcul linéaire l’optimisation est à X camions par semaine. Or, êtes-vous certain d’avoir pris en compte toutes les variables dans vos calculs ? Vos hypothèses tiennent-elles compte de la dynamique des flux ?

De plus, pour simuler correctement vos flux et vos aléas, vous avez besoin de vous positionner sur différentes échelles de temps. Vos hypothèses liées à vos données opérationnelles répondent à des exigences sur un court terme, tandis que vos données stratégiques s’inscrivent dans une modélisation d’hypothèse à long terme.

 

Un outil entièrement intégré au service des exploitations nucléaire existe :

Arena Simulation est l’outil de simulation des flux leader dans le nucléaire. Il permet de gérer les aléas en y intégrant toutes les contraintes spécifiques aux métiers du domaine.

 

Je veux tester gratuitement le logiciel de simulation de flux ARENA !

 

Le changement d’échelle est flexible. C’est ainsi que vous pourrez facilement accéder à vos simulations sur vos données opérationnelles et stratégiques. C’est vous qui avez la main sur la granularité des données à extraire.

euro

Le résultat de telles optimisations est sans appel : il n’est pas rare pour les équipes dirigeantes ayant fait le choix d’Arena de réaliser des économies de budget allant de 15 à 20 % sur les flux logistiques par exemple.

En effet, les décisionnaires pouvaient plus facilement se consacrer à leur expertise métier une fois les challenges techniques appréhendées par l’outil numérique.

 

Nouveau call-to-action
Partager cet article

À propos de l'auteur

Cyril Molina Cyril Molina
Directeur commercial adjoint chez TechTeam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.