Le blog de la performance industrielle

Flux poussés VS Flux tirés : pourquoi les flux tirés apportent-ils un gain décisif ?

De plus en plus d’entreprises se convertissent aux flux tirés, elles produisent alors en fonction de l’appel du client, et non plus en flux poussés, avec une production à l’avance comprenant la constitution de stocks.

Avantages et contraintes de la production en flux tirés

C’est un changement radical dans le mode de production de l’entreprise et du coup pour l’ensemble de la structure de votre PME ou PMI : passer en flux tirés et ne plus fonctionner en flux poussés.

 

Flux poussés VS Flux tirés : pourquoi les flux tirés apportent-ils un gain décisif ?

  

Avantages : gain de temps et réduction des stocks !

C’est l’appel du client qui conditionne la production lorsque vous êtes en flux tirés. Les avantages sont nombreux puisqu’il y a un gain de temps, moins de stocks à constituer et plus de trésorerie et de cash pour faire fonctionner l’entreprise.

 

Contrainte : devoir réorganiser l’ensemble de sa PMI/PME !

Il faut tout d’abord mesurer les stocks et les encours et les traduire en argent immobilisé. Il faut ensuite mettre en place des outils d’ordonnancement et de planification à capacité finie.

Ces outils permettent de lancer en fabrication des produits dès qu’un client exprime un besoin. Globalement, ces transformations se font d’autant plus naturellement que l’entreprise est passée au numérique.

Une entreprise pharmaceutique basée près de Dijon produisait en flux poussés des comprimés.

La production se faisait par batch (traitement par lot), à savoir que le produit fini était obtenu par une série de tâches, plutôt que par une production en continu. Près de 650 kg de comprimés étaient produits en deux jours, mais il arrivait que ceux-ci restent en stock dans des bacs en inox pendant plusieurs mois.

Ce qui constitue un surplus de coût non négligeable. Dans ce cas-là, on mesure tout l’avantage d’une production en flux tirés. Il existe cependant certaines limites pour la mise en place de flux tirés.

 

Les flux tirés ne fonctionnent pas toujours !

Ainsi lorsque l’on est obligé de matcher des technologies les unes par rapport aux autres, il n’est pas toujours possible de fonctionner en flux tiré. Il convient alors de conserver une production à flux poussé.

Par exemple, si l’on fabrique des pièces à découper dans une tôle et que 40% part à la poubelle, cela ne sera pas rentable. Cependant, utiliser des pièces de tôle non utilisées et disponibles en stock peut être une solution.

Hormis ces limites liées au type d’activité, le mode de production à flux tirés possède de nombreux avantages et va s’imposer de plus en plus pour toutes les PME/PMI.

Pour convertir votre entreprise aux flux tirés, il est donc nécessaire de mesurer les stocks et les encours, de mettre en place une solution de planification et d’ordonnancement comme Preactor, à capacité finie. Et globalement d'envisager sa transformation industrielle.

 guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement de production

 

 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.