Le blog de la performance industrielle

Industrie aéronautique et aerospace, à la fois concurrentes et liées à l’ère de l’usine 4.0

L’usine 4.0 est plus automatisée et plus agile : elle s’appuie sur les nouvelles technologies pour augmenter son efficacité et répondre aux clients les plus exigeants. Et la nécessité de prendre ce virage pour les industries aéronautique et aerospace se fait sentir.

Dans notre économie mondialisée, le nombre de voyageurs ne cesse d’augmenter. Pour répondre à cette croissance, et à l’arrivée d’une concurrence pour le moins inattendue – après tout Space X et Virgin Galactic comptent s’attaquer au transport de personnes – l’industrie aéronautique n’a d’autre choix que de passer directement d’un travail presque artisanal à l’usine 4.0.

Les enjeux du secteur aéronautique

Pour l’industrie aéronautique, les enjeux sont nombreux et arrivent de toutes parts :

  • Nécessité de proposer des avions de plus en plus économiques, transportant de plus en plus de passagers, tout en maintenant une expérience passager agréable
  • Nécessité de construire des avions en grandes quantités pour répondre à la demande : l’aviation aujourd’hui est l’automobile d’hier
  • Nécessité d’intégrer les technologies à l’industrie aéronautique toute entière : création d’usines intelligentes, de services numériques à bord (mise à disposition de WiFi par exemple)

L’avantage pour l’industrie aéronautique est que la fabrication est maîtrisée et qu’ils n’ont pas besoin de réinventer leurs usines mais plutôt de les créer.

En effet, la fabrication d’avions était encore très peu industrialisée. Airbus a été capable de livrer un peu plus de 600 appareils en 2016, et c’était un record. On est loin des 3,6 millions de véhicules que Peugeot sort chaque année.

Découvrez comment optimiser la performance industrielle d'un site de production en 5 actions. 

En quoi est-ce un avantage ? La transition sera moins violente que pour le secteur automobile : il ne s’agit pas de changer des habitudes ancrées depuis des dizaines d’années mais plutôt d’inventer une usine aéronautique intelligente. Il sera donc possible d’utiliser l’expérience d’autres industries plus avancées. Chez Techteam, la capitalisation d'expérience auprès des industriels conduit à un mariage de nos expertises pour répondre à des interrogations qui ne sont plus l'objet de services spécialisés chez les industriels, mais bien d'une réflexion globale, stratégique, soutenue par les solutions digitales.

 

Les enjeux du secteur Aerospace

L’automobile et le train ne peuvent pas répondre pour l’instant à nos besoins de déplacement toujours plus nombreux, dans un temps toujours plus restreint. L’avion est plus rapide, mais souffre de limites physiques non modifiables par la technologie.

Les fusées s’affranchissent de ces limites physiques. Space X et Virgin Galactic l’ont bien compris et veulent faire de l’espace un outil de transport rapide de personnes. Aujourd’hui l’industrie aerospace est réservée à des chercheurs et des Etats, demain elle concurrencera l’aéronautique sur des trajets longue distance.

Mais ce n’est pas le seul enjeu. En plus de proposer des solutions de transport, l’industrie aerospace doit répondre aux besoins de connexion partout dans le monde. Comment connecter le monde entier en très haut débit ? Comment assurer la future connexion de nos voitures, montres, bâtiments ? En favorisant la recherche pour construire des satellites plus petits et plus efficaces.

L’industrie 4.0 fournit des objets à connecter quand les fabricants de satellites trouvent les solutions pour les connecter. Et les équipes Techteam apportent une vision macro pour ces industries qui font face aux enjeux de la digitalisation et doivent trouver des solutions pour leurs chaînes de production complexes.

 tester-maturite-industrie-futur

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.