Le blog de la performance industrielle

Techteam est à l'honneur dans l'Usine Nouvelle !

Ce mois-ci Techteam est de passage dans l’Usine Nouvelle pour un dossier spécial : L'Excellence opérationnelle 4.0.

Accompagner les entreprises dans la perspective d'un futur connecté, dans un esprit de transformation dynamique.

Voici le dossier spécial paru ce 4 Juin 2021 dans l’Usine Nouvelle. Un dossier dans lequel nous avons pris part pour présenter comment l’alliance de l’excellence opérationnelle et du digital conduisent vers l’Industrie du Futur.

 

Bannière bas de mail - USINE NOUVELLE

 

Le grand puzzle de la Transformation. 

Mettre l'Humain au centre dans l'intégration de ces nouvelles solutions, c'est d'ailleurs une des forces du cabinet Techteam. 

Ce qui nous amène à nous demander quelles sont les limites de l'Humain ? 

Notion de temporalité 

Lorsque l'être humain souhaite prendre des décisions il va associer celles-ci à plusieurs idées. Il va ensuite essayer de faire émerger une corrélation entre elles et ainsi pouvoir en faire une synthèse.  

Avec celle-ci l'humain va prendre une décision, décision prise à l’aide de ses compétences, ses expériences c'est-à-dire de son vécu. 

C’est la force de l'être humain ; il avance, il apprend , il vit. 

Grâce à ses réussites mais également grâce à ses échecs, l'être Humain va alors interpréter et analyser pourquoi les choses se sont passées ainsi. Il va apprendre de ses choix. L’idée c’est qu’il progresse avec l'apprentissage. C’est un processus progressif. 

Mais quand ce n’est pas un processus progressif les choses se compliquent …

Au sein d’une usine de fabrication ou dans la vie de tous les jours il y a des événements qui se conjuguent mais pas avec une bonne synchronisation en terme de temps. 

Pourquoi ? Car les événements ne sont pas simultanés ou car il y a un écart trop important entre eux en termes de durée. 

pexels-magda-ehlers-2569839

Prenons un exemple simple : 

En maintenance, les machines industrielles imposent des processus de maintenance.
L'être Humain va demander à un opérateur de maintenance d’aller chercher l’huile afin de graisser la machine et ainsi effectuer la maintenance. L’opérateur va effectuer sa tâche. Il faut savoir que chaque huile est différente en fonction des équipements.

Dans l’industrie parfois des machines tombent en panne pour un problème d'huile et cela peut être complexe et difficile à comprendre l'origine de la panne et à mettre en oeuvre une parade. 

Aujourd’hui il existe des outils qui permettent de mesurer non seulement l’état de la machine mais également de croiser cette information avec les opérations de maintenance, les personnes qui ont effectué leurs tâches, quelle huile ont-ils utilisé etc. 

Grâce à ses outils, l'Humain arrive à faire le rapprochement entre l'agent de maintenance qui a, il y a 3 semaines, pris tel huile à tel heure pour effectuer le processus de maintenance; graisser la machine. La machine a tendance à chauffer plus rapidement quand la mauvaise huile est utilisée, ce qui engendre une panne. 

 L’outil permet la traçabilité et la récupération d'informations. 

L'être humain a besoin de ses outils pour faire le rapprochement entre des événements qui ont une temporalité différente.

Dans cet exemple l’outil a permis de trouver, grâce à ses analyses qu’il existe une corrélation entre l’agent de maintenance et la machine qui tombe en panne. 

La puissance de l’outil. 

Cela dépasse les limites de l'être humain. La temporalité est trop grande et trop de paramètres à prendre en compte.   

C’est l’accélération des événements mais pas de manière linéaire. La notion du temps va en exponentiel. Comprendre et appréhender des phénomènes qui se conjuguent avec des occurrences non linéaires.

Le cerveau de l'être humain sait mesurer une vitesse par exemple, c'est quelque chose de simple. Notre cerveau est fait pour cela : analyser des phénomènes linéaires qui se décrivent sous forme d’une droite. Une accélération ou décélération linéaire.

Dès lors que l'accélération d'événements se fait de façon exponentielle cela devient compliqué pour l'être Humain d’analyser des phénomènes. L'Humain ne peut pas analyser des phénomènes et prendre des décisions sur des événements qui se produisent sur une période différente : le cerveau atteint ses limites.

Les outils existent pour retraduire les événements, les comprendre et savoir faire la corrélation entre eux, ce qui va permettre à l'être humain de prendre LA bonne décision. L'existence de la complémentarité.

Pour mettre en place cette transformation de l'Humain, l'hybridation des compétences est un gage de succès. 

 

Retrouvez notre témoignage sur l’Usine Nouvelle !  

Et si vous êtes à la recherche de premiers conseils et pistes de réflexion pour atteindre l'excellence opérationnelle je vous recommande de télécharger gratuitement notre guide sur l'auto diagnostic

CTA Guide diagnostique ind

Je souhaite être contacté(e)
Mesure et pilotage de la performance industrielle 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.