Le blog de la performance industrielle

Les 5 étapes pour l'amélioration de la supply chain

Comment améliorer votre chaîne logistique en 5 étapes ? Voici le mode d’emploi à suivre pour atteindre l’excellence opérationnelle.

 

1ère étape : définir les fonctionnalités de la supply chain

 

Il s’agit de réfléchir sur le futur de l’entreprise à la fois dans sa structuration propre (développement à l’étranger, stratégie commerciale, etc), mais aussi sur l’évolution de son marché et de possibles redéploiements dans d’autres secteurs d’activités. Concrètement, il faut répondre à la question suivante : comment l’entreprise doit évoluer pour répondre aux attentes de ses clients avec un QCD (Qualité – Coûts – Délais) maîtrisé ?


2ème étape : simuler les évolutions

 

Il est important de passer par cette deuxième étape de simulation pour pouvoir prédire le comportement futur de la supply chain par rapport aux évolutions envisagées. Cela permet de s’assurer de la résistance du modèle de supply chain prévu.


3ème étape : choisir la bonne personne

 

La personne qui va occuper le poste de supply chain manager devra être en phase avec les changements programmés au sein de l’entreprise. Cela peut être une personne déjà en poste ou présente au sein de l’entreprise dans d’autres fonctions avec un critère clé : sa capacité d’évoluer dans la façon de penser l’organisation de l’entreprise. Elle sera formée en conséquence.

Si l’on ne trouve pas la personne au sein de l’entreprise (une solution en général privilégiée), il sera nécessaire d’embaucher quelqu’un de nouveau. Cela passe par deux options : l’embauche mais aussi l’appel à un consultant externe en gestion de projet. Cette bonne personne permettra la garantie d’un “accompagnement au changement” au sein de l’entreprise, la bonne maîtrise des coûts, du temps et de la formation de chacun.

 

4ème étape : sélectionner les bons outils informatiques

 

Ces outils doivent correspondre aux enjeux précédemment définis : productivité, calcul des délais, etc. Des outils tels que Preactor propose des solutions de planification et d’ordonnancement, conçues pour les entreprises industrielles.

Demandez une démo gratuite du logiciel Preactor >>


5ème étape : mettre en place des indicateurs de suivi

 

Il s’agit de mesurer la qualité des services rendus selon des indicateurs en nombre limité qui seront choisis sur des points importants :

    • critère du « Just in time » : tenue des délais de livraison client « juste à temps » ;
    • critère du TRS (Taux de rendement synthétique) : suivi du taux d’utilisation des machines ;
    • lissage des stocks et des moyens ;
  • et le Calcul des besoins net (CBN) : on utilise les nomenclatures, l’état des stocks et le programme directeur de production pour calculer les besoins en composants.

Pour en savoir plus sur les solutions envisageables pour améliorer la chaîne logistique, nous vous recommandons le guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement et ainsi améliorer votre performance industrielle. 

guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement de production

 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.