Le blog de la performance industrielle

Performance industrielle des pme : la simulation de flux au coeur des préoccupations

L’industrie représente le principal secteur utilisateur de la simulation de flux. La simulation de flux au sein d’une entreprise industrielle peut avoir plusieurs objectifs :

  • Optimiser les process et les moyens existants
  • Dimensionner les moyens et les ressources nécessaires pour concevoir un nouvel espace de production,
  • Valider les investissements
  • Gagner en agilité industrielle tout en étant rentable et réactif sur un mix produits diversifié
  • Evaluer l’impact des variables, des aléas, de la régularité de la production par rapport au cahier des charges de l’usine
  • Optimiser les phases de stockage intermédiaire


Les industries les plus susceptibles de faire appel à la simulation sont les industries dont les cadences sont élevées
comme dans l’automobile, l’agro-alimentaire, ou encore les équipements électriques/électroniques. La simulation des flux intervient particulièrement dans l’industrie pour modéliser et optimiser les process complexes qui intègrent un grand nombre ou différentes étapes, des contraintes spécifiques (intervention de fluides, de règlementations…) ou des variations importantes.

Et si vous pouviez déterminer l'impact de vos décisions avant leur mise en  oeuvre ?


Simulation de flux dans le secteur automobile

Le secteur automobile par exemple a été pionnier dans l’utilisation de la simulation de flux. Les pertes financières que constituent un arrêt de production ont amené la profession à modéliser les flux pour optimiser les lignes de production et maîtriser les risques.


Simulation de flux dans la filière aéronautique

La filière aéronautique utilise la simulation pour coordonner et sécuriser ses cadences et plannings de production. Les impacts financiers des retards étant très élevés, la simulation permet de déterminer le meilleur compromis entre la sécurisation des approvisionnements, une production en flux régulier et la gestion des aléas.

 

La simulation de flux de production au coeur des préoccupations des industriels

La simulation, contrairement à une analyse statique, permet d’intégrer plusieurs facteurs propres à chaque industriel pour modéliser sa réalité productive :

  • Intégration des données variables telles que les ressources disponibles, les cadences des équipes, ou les temps d’attente
  • Prise en compte des aléas, tels que les ruptures de chaîne ou d’approvisionnement, les problèmes qualité ou les lots non complets
  • Analyse des ressources disponibles, y compris leurs qualification, les temps d’attente, etc..

Au plus près des problématiques des clients industriels, la simulation de flux a introduit une analyse complémentaire qui est amenée à croître ces prochaines années : l’empreinte carbone.

Simulation de flux et empreinte carbone

Les industriels sont de plus en plus interrogés sur leur empreinte carbone au travers des sensibilisations clients, mais également au travers de politiques RSE ou des réglementations des pouvoirs publics. L’amélioration de l’efficacité énergétique des systèmes permet de réaliser des économies supplémentaires. La simulation va plus loin en fournissant tous les indicateurs nécessaires au calcul de l’empreinte carbone et de la facture énergétique correspondante. De façon totalement prédictive, la simulation fournit des scenarii de réduction de l’empreinte carbone à production constante, ou des perspectives d’augmentation de la production à iso-consommation énergétique.


 

En conclusion, la simulation permet d’analyser en amont ou en aval de phase la performance industrielle des pme. La modélisation prédictive et précise de l’usine met en exergue plusieurs scenarii possibles pour faciliter les décisions d’organisation. L’étude des moyens et les ressources à optimiser permet également de caler les investissements pour les rentabiliser.


Cette efficacité industrielle se révèle indispensable sur les marchés où la diversité de l’offre produits et la réactivité sont devenus des paramètres incontournables de réussite, tout en accroissant la rentabilité de l’entreprise.

cta-version-essai-arena-15.0

Partager cet article

À propos de l'auteur

Jana Gagner Jana Gagner
Consultante Ingénierie chez Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.