Le blog de la performance industrielle

Planification industrielle : comment lisser sa charge machine ?

Lisser sa charge machine est un enjeu de taille pour les industriels. Il leur faut donc trouver les meilleures méthodes. A l’heure où les délais raccourcissent toujours davantage et que l’on fonctionne souvent dans l’urgence, les outils d’ordonnancement et de planification peuvent se révéler des outils précieux.

En général, les commandes arrivent dans l’atelier et c’est le responsable de production qui va charger les machines. Il va établir un planning, tous les jours. C’est un travail répétitif et complexe.

Avant, il y avait l’expérience et le savoir-faire pour répartir correctement les ressources. Aujourd’hui, il y a des outils d’ordonnancement et de planification.

preactor-vs-excel

 

Mieux organiser l’ordonnancement et la planification de ses ressources

 

Pour lisser sa charge machine, dans le cadre d’une planification industrielle, il faut parvenir à mieux organiser l’ordonnancement et la planification de ses ressources.

Cela passe par :

  • Avoir une vision claire de son carnet de commandes
  • Faire un exercice régulier (la préconisation est d’une fois par semestre) sur les pic pdp*.

Si on corrèle les deux, on parvient à une vision à plus long terme de ce qu’il va se passer dans l’atelier.

 

Quel est le bon compromis entre performance et délais ? La réponse dans notre guide !

 

Jouer sur la charge machine

Ceci fait, on va pouvoir jouer sur la charge machine. Les outils d’ordonnancement et de planification récupèrent les données des ERP, qui comprennent les carnets de commandes ainsi que les hypothèses de vente.

Ils vont pouvoir, en fonction de critères de priorité, aider le responsable de production à lisser sa charge machine en lui proposant des choix. Ce dernier disposera alors de graphiques des taux d’occupation des machines sur les jours à venir, lui permettant par exemple de constater que telle machine, déjà chargée à 200% ne pourra pas accepter de charge supplémentaire.

 

Des outils modernes d’ordonnancement à portée des PMI-PME

 

Des outils comme Preactor sont accessibles aux PMI-PME et permettent ce lissage de charge de façon très pertinente. Il existe des gammes standards paramétrables qui se pluggent facilement sur les ERP et qui calculent des plans de charge qui vont intégrer les contraintes d’ordonnancement et d’organisation.

Cela permet de proposer un plan de lissage au niveau des ressources et des machines en évitant les risques de blocage et d’impact sur les délais.

En version pro standard Preactor revient environ à 20 000 €. C’est un outil qui permet de gagner du temps et de l’argent, car en lissant la charge, on peut jouer sur les stocks et les ressources et parvenir à les minimiser. En moins de six mois on peut amortir cet investissement.

 

Les prérequis

Les prérequis, avant d’intégrer un outil de planification comme Preactor, sont :

  • De réfléchir sur son organisation (ce qui implique chaque année de travailler sur son pic- pdp*)

  • De posséder un ERP pour intégrer les données

  • De regarder si les temps de montage sont bons et si ce n’est pas le cas, de retravailler les gammes

  • D’arriver à décrire précisément comment s’organise la production de chaque produit.

Il est important de bien se préparer au préalable. Si l’entreprise n’y parvient pas seule, elle peut faire appel à un cabinet.

En conclusion, dans le cadre d’une planification industrielle, lisser sa charge machine permet d’être plus serein et de se concentrer sur la qualité et les priorités. S’aider d’outils de planification et d’ordonnancement permet de faciliter le quotidien et d’être beaucoup plus précis dans les choix journaliers à faire.

 

guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement de production 

*(plan industriel commercial du plan de production) 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Sébastien RICCI Sébastien RICCI
Directeur Général Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.