Le blog de la performance industrielle

Quel est le ROI des logiciels d’ordonnancement et de planification ?

Lorsqu’une entreprise souhaite améliorer sa performance industrielle grâce à la mise en place d’un logiciel d’ordonnancement et de planification, elle n’imagine pas l’ampleur des répercussions économiques que peut avoir un tel choix sur l’ensemble des postes de l’entreprise.

Dans le cas de l’implémentation d’un logiciel comme PREACTOR, on ne parle plus d’un seul retour sur investissement des logiciels d'ordonnancement (ROI), mais de plusieurs ROI ! 

Ainsi, on peut lister au moins cinq ROI engendrés par le  logiciel d'ordonnancement et de planification  PREACTOR :

1/ Le ROI Production

Le logiciel de planification et d’ordonnancement élabore automatiquement et quotidiennement un planning en tenant compte de la charge et des nouvelles commandes.

Son rôle est de réajuster le planning de production selon des contraintes et règles prédéfinies, qui intègrent notamment la gestion des stocks, la charge des machines, les effectifs opérateurs, des priorités de traitement, etc..

Cette optimisation de l’ordonnancement génère un gain immédiat et sensible sur les délais de production. Un indicateur comme le “On Time Delivery” (OTD) peut ainsi être majoré jusqu’à 50% !

L’ordonnancement autorise également la gestion de la fabrication multi-sites pour un pilotage global de la production. Cette consolidation de plusieurs plannings locaux permet d’acquérir une vision d’ensemble et d’optimiser les moyens et les délais au sein d’un planning macro ou “master-planning”.

En plus d’un retour sur investissement sur l’optimisation de la production en elle-même, l’entreprise libère du temps aux opérateurs sur des tâches à faible valeur ajoutée pour leur confier des missions plus pertinentes.

Via une connexion directe à l’ERP de l’entreprise, la conception du planning est automatique. Ce mode de fonctionnement peut faire économiser jusqu’à 2 jours de travail par semaine à l’agent de planification, qui peut être affecté à des missions à valeurs ajoutées : analyse des données de production et tests de scenarii par exemple.

Quel est le bon compromis entre performance et délais ? La réponse dans notre guide !


Exemple d'une usine de packaging cosmétiques :

Prenons justement l’exemple d’une usine de packagings cosmétiques dont l’opérateur mettait une demie journée (4h) à établir le planning de la semaine. L’entreprise en question possède 4 sites de production. Sur l’ensemble de ses sites, l’entreprise mettait 16h par semaine à réaliser ses plannings. Avec le logiciel PREACTOR, l’opération prend environ 30 minutes par opérateur, elle a donc réduit le temps passé sur les plannings de près de 90%.

La solution de planification est directement connectée avec les autres briques de l’écosystème informatique, dont l’ERP notamment. Cette synchronisation est bidirectionnelle, en amont et en aval de la production, ce qui supprime la perte de temps due aux doubles-saisies. Ce suivi de production et le reporting automatisés réduisent considérablement les temps de traitement. Bénéfice important : la digitalisation du process d’édition des plannings fiabilise le système et évite les erreurs humaines, souvent lourdes de conséquences.

2/ Le ROI Commercial

PREACTOR raccourcit les cycles de fabrication produits et permet de livrer les clients plus rapidement !

En plus de cette réactivité accrue, les commerciaux peuvent compter sur une information en temps réel de l’avancée de la production. La remontée immédiate de l’information permet de prévenir les clients et de délivrer une information fiable en cas d’aléas.

Cette information claire et fiable conduit l’équipe commerciale à dialoguer plus facilement avec ses clients, même lorsque des retards sont identifiés.

La digitalisation de la filière industrielle facilite la transparence et la lisibilité des données. La mise à disposition rapide des produits et de l’information amène les donneurs d’ordres à privilégier les entreprises automatisées et transparentes. Airbus par exemple, dont le carnet de commandes s’est rempli pour les 10 années à venir, choisit ses sous-traitants en fonction de leur capacité à livrer les composants en un temps donné. Toute la filière aéronautique entre Airbus et ses sous-traitants de rangs 1 et 2 se digitalise pour donner de la visibilité sur les capacités de production des uns et des autres et faciliter le choix d’un prestataire à un instant T. La donnée planning est partagée pour mieux connecter tous les maillons de la chaîne de valeur.

La chaîne numérique s’avérant très efficace, le retour sur investissement des logiciels de'ordonnancement est profitable à tous.

Un sous-traitant d’Airbus spécialisé dans la mécanique de précision réalise par exemple 20% de plus de chiffre d’affaires depuis la mise en transparence de ses données planning envers son donneur d’ordre avionneur.

3/ Le ROI Financier

Les gains sur l’outil technique se transforment en un gisement de gains financiers.

A isopérimètre, la gestion automatisée de la planification et de l’ordonnancement permet de produire plus et de livrer plus rapidement sur le marché, donc de générer plus de chiffre d’affaires.

Parallèlement, l’optimisation des moyens a pour conséquences d’absorber les coûts fixes plus rapidement, sur des délais plus courts, et de gagner en marge et en rentabilité.

La planification détermine le juste besoin en matières et composants pour assurer une production à un moment donné. Cette gestion en flux tendus permet non seulement de réduire les encours, mais également de retarder les commandes de stocks, ce qui a pour conséquence d’augmenter mécaniquement la trésorerie. L’investissement dans un logiciel de planification et d’ordonnancement est de fait rapidement rentabilisé.

De plus, l’optimisation des moyens et le lissage de la production permettent d’augmenter l’atteinte du capacitaire des machines jusqu’à 15 à 20%. Cet accroissement global du rendement de l’outil de production diffère d’autant les nouveaux investissements, l’achat d’une cellule robotisée ou d’une machine numérique par exemple. C’est donc un facteur de contrôle sur les immobilisations budgétaires et les besoins en invests, qui  sont ainsi mieux maîtrisés.

4/ Le ROI Achats

Le logiciel de planification et d’ordonnancement détermine des quantités de matières et de composants nécessaires pour réaliser la production. Parallèlement, le logiciel est en capacité de générer des alertes d’approvisionnements pour assurer cette production en continu.

L’utilisateur définit et visualise ainsi les achats à réaliser pour produire un planning donné, ou le meilleur planning en fonction des quantités de stocks disponibles.

Quel que soit le mode de fonctionnement retenu, la gestion automatisée permet de piloter les approvisionnements. Selon les besoins, les commandes peuvent être avancées,  retardées ou mutualisées. La fiabilité des données planning permet de consolider les achats, donnant une marge de manœuvre dans les négociations avec les fournisseurs.

5/ Le ROI Qualité

L’optimisation de la planification en fonction de contraintes et de règlements peut également réduire le nombre de non-qualités. Prenons l’exemple d’un fabricant de cosmétiques qui réalise des fonds de teint plus ou moins pigmentés selon le type de peau. Si les outils de production contiennent des résidus de fonds de teint très pigmentés et contaminent la production suivante, le taux de rebut peut atteindre les 40%. La réglementation sur les pigments est très stricte.

Grâce à une prise en compte de ces contraintes, le fabricant de cosmétiques a pu optimiser sa production via le logiciel d’ordonnancement, tout en réduisant son taux de rebut de 30%.


En conclusion

Un logiciel d’ordonnancement et de planification a de nombreux impacts positifs, générant des retours sur investissements importants. PREACTOR est l’un des outils qui génère le plus de ROI grâce à ses larges implications :

  • augmentation du chiffre d’affaires,
  • augmentation de la marge,
  • augmentation de la rentabilité,
  • augmentation de la trésorerie

Les utilisateurs de PREACTOR génèrent en moyenne jusqu’à 10 fois leur investissement en moins de 2 ans et commencent à avoir un ROI en moins d’un an.

guide de la planification industrielle et de l'ordonnancement de production



Quelques chiffres sur les gains générés par le logiciel d’ordonnancement PREACTOR* :

15 à 20 % : Amélioration du taux d’occupation des machines

40 à 50 % : Diminution des stocks de matières premières

40 à 50 % : Réduction du lead time / Diminution des en-cours

50 à 90 % : Amélioration du service clients / Augmentation du taux de service

*Etude Siemens réalisée sur 4000 utilisateurs

Partager cet article

À propos de l'auteur

Cyril Molina Cyril Molina
Directeur commercial adjoint chez TechTeam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.