Le blog de la performance industrielle

Quelles sont les limites d'Excel dans l'industrie ?

Qu’on l’aime ou que l’on ne l’aime pas, Excel reste une solution très prisée des entreprises, et aussi dans l’industrie ! En effet, ses possibilités sont nombreuses, et les budgets souvent serrés, alors de nombreux industriels maîtrisent leur production sur Excel. Pourtant, ce qui coûterait cher aux entreprises seraient peut-être les limites d’Excel.

Les systèmes de production sont de plus en plus complexes. Les transposer dans des outils Excel afin de piloter et d’optimiser sa production industrielle rencontre une difficulté majeure : les évènements discrets. Chacun connaît son système et son process, mais ce qui coûte du temps (et donc de l’argent) à l’entreprise, ce sont tous ces aléas qui vont venir discrètement perturber le système en place, et donc celui que nous avons construit dans Excel.

Excel reste l’outil de modélisation le plus populaire dans l’industrie car :

  • Il est à disposition de tous,
  • Il propose des fonctions d’analyse de plus en plus poussées

pexels-lukas-590022

Et en effet, Excel reste le meilleur outil tant que :

  • Le nombre de paramètres à gérer est limité
  • Le comportement du système à analyser est linéaire
  • Le modèle est facile à se représenter dans son ensemble

Mais dès que le nombre de paramètres augmente, que le comportement du système que l’on tente de décrire n’est plus linéaire et où les influences des paramètres ne sont plus directes et évidentes, que la réponse du système varie dans le temps et en fonction des causes, alors on atteint rapidement les limites d’une analyse Excel.

De même quand le comportement d’un système est contre-intuitif, il est difficile pour l’analyste de décrire sous forme de formule le lien entre paramètre et réaction.

Enfin, toutes les incertitudes du monde réels complexifient la mise en équation que demande un outil analytique.

Pour améliorer la lisibilité de ses données, il est possible de modéliser son organisation dans un jumeau numérique qui va servir d’outil pour simuler différents scénarios de manière plus optimisée, lisible et avec une maintenance des données et des processus beaucoup plus flexibles dans le temps.

 

Combien de temps prend le traitement des données au quotidien dans l’entreprise ?

Nous ne sommes pas des machines, quand bien même les outils nous permettent de traiter des informations en volume comme cela n’a jamais été possible auparavant. Cependant, dans un système complexe et non linéaire, les variables sont nombreuses et les aléas difficilement transposables dans des formules. Et cela, en grande partie parce que les données qui coûtent le plus cher et le plus de temps à traiter sont souvent celles qui ne disposent pas de chiffres associés (comportements humains, relationnel, non connectivité des machines à des systèmes globaux).

 

Combien coûtent les délais dans les prises de décision à l’entreprise ?

Et plus que jamais, ceux qui réagissent vite sont ceux ne sont pas ceux qui ont le plus gros volume de données, mais bien ceux qui les analysent le plus rapidement. Ainsi, la qualité des données va jouer un rôle clé, mais surtout leur affichage, car il sera la base pour une meilleure prise de décision : on prend plus de temps pour réfléchir, moins pour trouver les informations.

Nous l’avons vu avec la crise du Covid, se réorganiser physiquement a été d’une grande complexité pour bon nombre d’entreprises. En revanche, les entreprises qui disposaient d’une copie numérique de leur entreprise ont pu plus facilement adapter leurs façons de travailler pour poursuivre leurs activités.

Conclusion.

Même s’il est massivement utilisé, Excel présente des difficultés d’organisation des fichiers (versions, liens …), des données, des processus de traitement et des calculs, la taille des fichiers, il présente également des difficultés relatives à la sécurité informatique (verrouillage, à distance, partage).

 

La question qui se pose alors est : comment dépasser les limites d’Excel ? On peut trouver une réponse dans la création d’un outil sur-mesure qui va permettre de fournir un complément ou une alternative à toutes ces contraintes propres à son secteur et son activité. C’est là que se construit un réel outil d’aide à la décision, en dépassant le statut d’outil de rassemblement d’information.

 

simulation de flux

 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Damien RECHON Damien RECHON
Expert en simulation des flux depuis plusieurs années, développeur de solutions Software sur-mesure pour des clients industriels sur des marchés complexes à fortes contraintes.

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.