Le blog de la performance industrielle

ROCE vs ROI : Une nouvelle logique économique pour l'industrie ?

A l’heure de la digitalisation, toutes les entreprises recherchent des solutions pour suivre le mouvement en marche. Les grandes entreprises réalisent des POC (Proof Of Concept) pour tester plusieurs hypothèses et/ou pistes pour intégrer la digitalisation à leurs modèles, quand les PMI/PME sont pour la plupart en phase de découverte. Toutes cherchent le moyen de faire évoluer leur expertise du digital pour évoluer vers d’autres modèles de création de valeur.

La création de valeur prend désormais des formes différentes qu’auparavant. La digitalisation oblige l’industriel à faire évoluer son business model


Quel est le nouveau business model engendré par la digitalisation ? 
Comment évolue la logique financière des industriels ? 

 

Au travers de la digitalisation, les habitudes de consommation des clients ont évolué

Ils veulent des produits ultra-personnalisés, de manière instantanée, renouvelés constamment, livrés dès le lendemain, avec retour possible facilement. Ce qui signifie pour l'industriel des séries courtes, des rotations rapides et une agilité productive extrême. Avec ce modèle, les commandes interviennent en quasi-direct et le facteur temps n’existe pour ainsi dire plus.

Face à ce phénomène, les industriels doivent nécessairement, voire vitalement, adapter leur appareil productif. Ce changement d’organisation entraîne inévitablement un changement de business model, puisque l’amortissement ne peut plus se faire sur de grandes séries ou des modèles suivis dans le temps.

De fait, l’industrie passe d’une logique de ROI (Return On Invest) à ROCE (Return On Capital Employed), c’est-à-dire que le curseur est désormais placé sur la rapidité à laquelle le capital va tourner et donc une optimisation de ce dernier. L’industrie 4.0 permet une augmentation du retour sur capital engagé. Il est à noter que les nouvelles technologies sont moins onéreuses que celles utilisées précédemment.

 

L'industrie du futur c'est maintenant !  Pourquoi la performance industrielle est aussi à la portée des PMI ?

 

D'une industrie 3.0 basée sur le ROI à une industrie 4.0 orientée ROCE

Le modèle passe donc d’une industrie 3.0 basée sur le ROI où il faut produire des quantités importantes, investir en masse et attendre un retour sur investissement à long terme, à une industrie 4.0 où l’industrie adapte son appareil productif aux besoins instantanés des clients, avec des usines flexibles capables de produire des séries courtes à moindre coût. L’industrie du futur s’appuie sur des outils agiles, des équipes souples, des stocks tournants, des livraisons rapides, et des plans intégrant un mode d’amortissement court pour accéder à la performance industrielle.

L’agilité passe par de nouvelles organisations, de nouveaux process, mais également par la technique. Les Cobots par exemple réalisent les tâches répétitives pour permettre aux opérateurs de se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée comme le contrôle, l’amélioration continue, etc… L’impression 3D est de plus en plus utilisée pour la réalisation de pièces ou de composants dans l’industrie automobile par exemple. Cette évolution technologique entre également dans le nouveau business model.

 


 

En conclusion, l’industrie du futur change considérablement les principes et logiques industrielles jusqu’à faire muter le business model du 3.0 au 4.0.

La consommation des biens et des services suit sur des cycles de plus en plus courts auxquels les industriels doivent s’adapter pour tout simplement survivre. Les investissements et les amortissements inhérents à ces nouveaux schémas suivent une logique radicalement différente à celle de la production de masse et des grandes séries précédemment instaurées.

Le nouveau business model basé sur le ROCE base ses indicateurs sur la rapidité de la rotation du capital et inclut l’amortissement dans les plans. Ce modèle repose sur une logique essentiellement financière mais permet au capitaine d’industrie d’axer sa stratégie sur l’excellence opérationnelle. Vous avez un projet ? Nos consultants spécialisés sont disponibles pour en discuter.

 

industrie-du-futur 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Vincent de Bentzmann Vincent de Bentzmann
Président de Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.