Le blog de la performance industrielle

Tout ce que vous ignorez sur la digitalisation des pme industrielles !

Il n’est pas un article sur l’industrie qui ne traite de la digitalisation des pme industrielles, du virage numérique que les industries sont amenés à prendre pour poursuivre leur croissance, et même plus, pour simplement survivre.


Qu’est-ce que l’on appelle : digitalisation des PME industrielles ?

 

La digitalisation des pme industrielle s’inscrit dans l’offre des entreprises mais également dans l’ensemble de la création de la chaîne de valeurs impliquant les outils mais surtout les ressources humaines ; cette digitalisation ne se limite pas à la technologie. La numérisation des process génère des impacts organisationnels, structurels et humains.

Pour schématiser, la digitalisation permet aux machines de communiquer entre elles via la robotique, via les objets connectés, et aux collaborateurs de récupérer et traiter les données. Ces données sont ensuite analysées et réinjectées pour améliorer l’organisation et les process.

 

Qu’est-ce que la digitalisation permet de faire ?

 

Dans l’industrie, la digitalisation peut intervenir en avance de phase grâce par exemple à la simulation des flux qui permet d’établir l’organisation optimale à mettre en place afin d’atteindre des objectifs de performance fixés par l’entreprise.

L’analyse des données numérisées permet de mettre en place des organisations optimisées dans un délai très court, ce qui favorise la réactivité industrielle. Sur des marchés où le “time to market” incarne le principal levier de différenciation, la possibilité d’adapter l’outil de production à des mix produits de plus en plus complexes dans un temps très court représente une réelle avance concurrentielle. La digitalisation donne les clés d’une agilité industrielle élevée.

 

Et si vous pouviez déterminer l'impact de vos décisions avant leur mise en  oeuvre ?

 

La digitalisation permet de fait de caler les investissements sur des rythmes de marchés intenses tout en développant la flexibilité de la production. L’entreprise fait bénéficier ses clients d’une customisation* accrue, tout en conservant une certaine standardisation. La multiplicité des combinaisons produits n’impacte plus la rentabilité de la même manière, le modèle de rentabilité change. De la recherche de dégressivité des coûts, l’industrie passe à un modèle ROCE*.

*Customisation : personnalisation d’un produit à l’affaire, par opposition à de moyennes ou grandes séries standardisées.

*ROCE (Return On Capital Employed) : Rentabilité des capitaux investis. Indicateur de la performance d’une entreprise relativement à l’invest. Ce metric est particulièrement ajusté à la performance digitale d’une entreprise, et se substitue au ROI (Return On Invest) précédemment utilisé avant la révolution numérique.


Quelles sont les applications concrètes de la digitalisation de l'industrie ?

 

Les applications de la digitalisation prennent plusieurs formes :

  • Simulation de flux de production : comme évoqué plus haut, la simulation des flux de production permet aux industriels de modéliser leurs process en phase de conception de l’usine, d’analyser l’organisation existante et de l’optimiser, et ainsi de valider les investissements de l’organisation

  • Efficience de production : la digitalisation permet de mettre en place des systèmes de maintenance prédictive, de détecter les pannes, mais également de faire appel à des objets connectés (IOT) pour remonter, analyser et partager les données (hypervision)…

  • Efficience énergétique : la mise en place d’une hypervision énergétique via la mise en place de capteurs intelligents permet de remonter les données énergétiques et calculer les besoins en énergie que le système ajuste automatiquement

  • Efficience logistique : l’efficacité logistique peut soit être augmentée via la simulation des flux, soit être optimisée via un cadencement automatiques


Quelles sont les évolutions engendrées par la digitalisation ?

 

La digitalisation oblige les chefs d’entreprises à se projeter et à projeter leur société dans un futur dont les plans d’actions ne sont pas encore tous connus. La digitalisation résulte d’une volonté, d’une démarche, voire d’un challenge qui engage une transformation profonde de l’organisation, des process et surtout des ressources humaines.

 

Découvrir si ma PME est éligible au financement des projets d'innovation et de  développement industriels >>

 

Ce nouveau modèle place l’homme au centre de l’organisation puisque c’est lui qui pilote l’ensemble du système et prend les décisions pour optimiser les ressources. Les opérateurs deviennent des hyperviseurs, des hypercontrôleurs. L’entreprise a également besoin de collaborateurs capables de travailler et d’exploiter de la data. La plupart des métiers industriels de demain n’existent pas encore.

 

Pour résumer, la digitalisation créé l’industrie 4.0 qui est capable de répondre à des besoins de production multiproduits dans des délais très courts, tout en améliorant la rentabilité des industries. La réactivité face à des marchés toujours plus tendus représente le levier de croissance (voire de survie) des entreprises qui doivent faire de plus en plus preuve d’agilité industrielle pour y prétendre.

La digitalisation des pme industrielles, aide les industries à gagner en agilité et en rentabilité. Je vous conseille la lecture de notre ebook à ce sujet.

 

Guide-financement-pme-pmi 

Partager cet article

À propos de l'auteur

Vincent de Bentzmann Vincent de Bentzmann
Président de Techteam

Laisser un commentaire

S'inscrire à nos
Newsletters.